Et si on parlait technique...

Publié le par Philippe

Et si on parlait technique...

Quand on achète un reflex ou un hybride, nous avons souvent tendance, notamment au début, à rester en mode automatique. 

De fait, l'appareil va contrôler les différents paramètres de votre image (profondeur de champ, vitesse, sensibilité), et votre seule action véritable sera d'appuyer sur le déclencheur.

Bien, mais pas top! Ce serait dommage d'investir plusieurs centaines d'euros dans un boitier pour faire des photos que votre iPhone ne renierait pas!

Et c'est ici, telle la providence, que les modes semi-automatiques viennent à votre secours!

Vous avez déjà tous pu les croiser sur différents appareils:

-le mode P, pour Programme

-le mode A, pour Aperture, ou Ouverture

-le mode S, pour Speed (je vous laisse traduire)

-et le mode M pour Manual

Pour débuter dans de bonnes conditions, utilisez le mode P.

S'il se rapproche sur certains aspects du mode tout automatique, puisqu'il va régler par sa seule initiative régler profondeur de champ, vitesse et sensibilité, vous avez la possibilité, via les molettes présentes sur votre appareil , de modifier les différents couples, et garder ainsi la main sur vos photos. Et surtout, il ne déclenchera pas votre flash de manière intempestive (et puis de toute façon, ça sert a quoi un flash? Vous avez 3 heures...)

En utilisant le mode P, vous faites vos premiers pas dans la cours des grands! Et forcément, dans les prochaines publications destinées à la technique, j'aborderai les notions fondamentales que sont la profondeur de champ (mode A), la vitesse d'obturation (ou temps de pose, mode S) et la sensibilité ISO (par discrétion je laisserai le mode M de côté, je n'en vois pas l'utilité à l'heure actuelle.)

Les premiers rayons du printemps sont là, vous savez quoi faire ;)

 

Commenter cet article